12 habitudes pour un sommeil paisible et un réveil énergique

Partagez

Il suffit d’une mauvaise habitude pour perturber le sommeil et faire du réveil un véritable drame. Mais mieux dormir, c’est possible et l’alimentation joue aussi son rôle !

Une nuit agitée, ponctuée de réveils incessants ou de périodes d’insomnie, a pour conséquence directe une journée fatigante à affronter, avec un niveau de concentration faible et beaucoup de fatigue accumulée. Le sommeil est bon pour la santé. Cela semble être un jeu de mots. Mais de plus en plus d’études confirment que pour mener une vie paisible et saine, il faut aussi avoir un bon repos nocturne.

12 habitudes pour des nuits paisibles et des réveils énergiques

Cependant, au fil du temps, nous prenons souvent de mauvaises habitudes qui, peut-être même inconsciemment, affectent notre sommeil nocturne et, par conséquent, nos performances quotidiennes.

Il est préférable de comprendre immédiatement ce qui ne va pas et de prendre des mesures correctives. Nous avons préparé pour vous cette liste de contrôle de 12 bonnes habitudes à introduire dans notre vie pour mieux dormir et se réveiller plein d’énergie.

Dîner oui, mais léger

Vous avez certainement compris qu’un dîner trop copieux et trop « lourd » perturbe le sommeil. Il est préférable de prendre un repas du soir basé sur des aliments riches en glucides complets (rapidement assimilables). Quelques protéines et des légumes légèrement assaisonnés. La consommation de graisses, de sucres et d’épices doit être évitée dans la mesure du possible.

Oui aux aliments qui régulent le rythme veille-sommeil

Les aliments tels que l’orge, le riz brun, les tomates, le maïs, l’avoine, les oranges et les bananes, riches en mélatonine, une substance qui aide à se détendre et à s’endormir, sont recommandés pour le dîner. Les aliments riches en tryptophane (un acide aminé essentiel qui augmente le taux de sérotonine dans le cerveau et de mélatonine), en magnésium et en vitamine B sont également bons pour prévenir l’insomnie, le stress et la dépression. Feu vert donc aux fruits secs, aux légumes secs, au fromage blanc, au poisson, aux épinards et aux légumes à feuilles (pour un dîner en salade, choisissez par exemple de la laitue).

Non à la viande rouge

La viande rouge est fortement déconseillée. Elle est riche en phénylalanine et en tyrosine, deux acides aminés qui stimulent l’activité cérébrale.

Pas de chocolat, de café et de thé après le dîner

Ces aliments contiennent des stimulants (caféine, tyramine et phényléthylamine) qui augmentent la libération de noradrénaline, ce qui favorise l’insomnie. Il est donc préférable de ne pas les consommer après le dîner pour éviter les mauvaises surprises !

Non aux conserves et aux aliments chargés en sel

L’excès de sel est mauvais pour la santé et, le soir, il perturbe le sommeil. Il vaut donc mieux éviter les aliments emballés (qui contiennent plus de sel et souvent aussi du MSG). Ainsi que les saucisses au dîner si l’on veut passer une nuit paisible sans se réveiller.

Pas d’alcool

La consommation d’alcool au dîner ou le soir peut favoriser les réveils nocturnes, car, malgré un effet initial quelque peu « soporifique », leur assimilation implique une charge de travail supplémentaire pour le foie qui peut compromettre le sommeil, en augmentant à la fois les réveils et la diurèse nocturne.

Oui au lait chaud

Un des « remèdes de grand-mère », une tasse de lait chaud favorise le sommeil car il aide à contrer le problème de l’acidité gastrique, l’une des causes les plus fréquentes des réveils nocturnes. Mais pour les intolérants au lactose, oui aussi aux boissons au soja, aux amandes ou à l’avoine, qui ont également un effet relaxant lorsqu’elles sont chauffées.

Oui aux herbes et aux tisanes

Pour favoriser une bonne nuit de sommeil, oui à l’habitude de boire une tisane chaude avant de se coucher. Les meilleures sont celles à base de valériane, de camomille, de mauve et de passiflore, qui ont un pouvoir sédatif et relaxant. Quant à la tisane au fenouil, elle est recommandée pour faciliter la digestion, et nous savons tous que si vous avez des problèmes de digestion, votre sommeil ne sera pas paisible.

Encore 4 bonnes habitudes à ne pas oublier

La température

Pour favoriser un sommeil paisible, l’environnement joue aussi son rôle. La chambre à coucher ne doit être ni trop chaude ni trop froide. L’idéal est une température ambiante comprise entre 18° et 20°.

La lumière

On dort mieux dans l’obscurité ! Certains diront peut-être le contraire, mais souvent, même de petites sources de lumière (comme une fissure dans le volet roulant ou l’écran d’un téléphone portable qui s’allume dans la nuit) peuvent perturber le sommeil et favoriser les réveils. Nous assombrissons tout avant d’aller nous coucher.

Les bruits

Même si l’on pense s’être habitué aux bruits des voisins ou du pub d’en bas, ces « interférences sonores » perturbent probablement notre repos. Mieux vaut alors essayer de les isoler en utilisant des bouchons d’oreille, par exemple. Essayez et voyez si vous êtes plus reposé le matin.

Pas de sport après le dîner

Reporter l’activité sportive après le dîner n’est malheureusement pas une bonne idée. Le sport et l’exercice physique favorisent la libération d’endorphines dans notre corps, qui ont un pouvoir stimulant. L’idéal est de pratiquer ces activités au moins trois heures avant d’aller se coucher.

Rejoignez notre communauté Instagram

Sommeil et nutrition : les aliments qui favorisent le sommeil

1 thought on “12 habitudes pour un sommeil paisible et un réveil énergique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *